• Avenue de la Révolution 2 eme Etage No 8
  • +257 22 249471
The cart is empty

Actualités

1.    Introduction

Au Burundi, le bois est beaucoup utilisé dans la cuisson des aliments en forme de  bois de chauffage ou charbon de bois.  
La population galopante au Burundi influe sur la réduction dramatique du couvert végétal et les forets ne sont pas épargnés. En conséquence, les sols dénudés sont victimes d’une érosion et les sédiments se déposent dans le bas fonds des rivières
A travers le projet CRAG « Enhancing Climate Resilience Altitudinal Gradients » qui appui des communautés riveraines au Parc National de la Kibira, l’Association Burundaise pour la protection de la Nature (ABN) cherche à améliorer la vie de ces communautés.  L’ABN est soutenue financièrement par “Mac Arthur Foundation par le biais de BirdLife International ". 

-    The Toolkit for Ecosystem Service Site-based Assessment –TESSA is developed and used to assess ecological and economic value and to monitor biodiversity and ecosystem services
-    5 local conservation groups with 136 members including 57 women and 79 men were sensitized on a good management of wetlands and involved in the protection and monitoring of the park
-    25 representatives of key stakeholders were trained on equitable natural resources use and management of wetlands in order to have the same overview of the importance of the wetlands

Le projet a contribué à réduire les menaces qui pèsent sur les écosystèmes et la biodiversité dans les grands lacs, dans la mesure où grâce à ses activités : 1. il y a eu une diminution sensible de la pêche illicite et de l’utilisation des engins illégaux, 2. il y a eu une nette amélioration de la protection des zones de frayère, 3. il y a eu rapprochement des communautés de pêcheurs des pays transfrontaliers pour une meilleure gestion des ressources communes, 4. il y a eu naissance d’une collaboration transfrontalière avec des initiatives de surveillance conjointe dans les écosystèmes communs, 5. il y a eu diminution de la pollution des plages de pêche, 6. il y a eu une mise en place d’un observatoire transfrontalier pour un bon suivi des faits. Le projet a contribué à stimuler la collaboration transfrontalière des groupes cibles. Les visites d’échange d’expérience ont créé des amitiés transfrontalières entre les communautés de pêcheurs, entre les administrations, entre l’armée marine burundaise et la force navale congolaise, mais également entre les ONG partenaires de TGAL. La mise en place d’un observatoire transfrontalier a également contribué à stimuler la collaboration transfrontalière. L’atelier sous-régional de plaidoyer organisé à l’intention des parties prenantes congolaises et burundaises a stimulé la collaboration transfrontalière car il a permis aux décideurs d’échanger de façon sincère sur les sujets sensibles comme la gestion durable des ressources communes et sur la sécurité des personnes et des biens dans les eaux communes du lac Tanganyika.

L’objectif de ce projet est de renforcer la capacité du système d’aires protégées du Burundi (SAPB) afin qu’il soit capable d’exécuter son mandat de conservation de la biodiversité grâce notamment à l’engagement des parties prenantes. Aujourd’hui, le Burundi compte 14 aires protégées réparties dans quatre catégories dont deux parcs nationaux, six réserves naturelles, deux monuments naturels et cinq paysages protégés. Il existe également des aires protégées communautaires et privées notamment une forêt sacrée et deux arboretums. Dans l’ensemble, les aires protégées du Burundi ont une superficie d’environ 157 923 ha soit 5,6 pour cent du total du territoire national ou 31 pour cent du total des 504 116 ha d’écosystèmes naturels disponibles. À part les trois petites aires privées ou communautaires, les aires protégées appartiennent à l’État et sont sous la gestion de l’Institut national pour l’environnement et la conservation de la nature (INECN), qui dépend du ministère de l’Environnement.

Le 8 avril 2000, l’Association a été agréée par le Ministère de l’Intérieur par Ordonnance Ministérielle n° 530/231, .. Lire plus

Contact

Avenue de la Révolution  2 eme Etage No 8

Téléphone: 22 24 9470

Fax:+257 22 249471

Email:Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Restez connecter avec nous